Je vous ai parlé dans un précédent billet du choix de carburant et de puissance pour votre groupe electrogene.

Aujourd'hui je vais vous parlé de la meilleure façon de choisir le système de régulation du courant de son groupe électrogène (groupe electrogene essence ou diesel).

Afin de ne pas endommager votre appareil, la forme du signal électrique doit être régulée par des alternateurs. Pour cela, il existe 3 technologies différentes et qui correspondent à un certain type de machine.

Pour les appareils basiques, un condensateur peut réguler le courant (c'est le cas pour les groupes électrogènes d'entrée de gamme). Pour les appareils sensibles et fragiles tels que les télévisions ou ordinateurs portables, il est préférable d'opter pour un groupe à la technologie AVR qui régule les variations de tension. Enfin, les groupes électrogènes Inverter génèrent un courant parfaitement stable et régulier permettant ainsi d'y relier la quasi totalité des appareils même les plus sensibles.

Choisir les options de son groupe electrogene

Il existe en effet plusieurs options plus ou moins utiles selon le type d'utilisation.

Le démarrage peut être manuel, en tirant simplement sur une corde comme pour les tondeuses, ou bien électrique par le biais d'un démarreur qui est alimenté par une batterie. Cela n'est pas une option indispensable mais elle offre davantage de confort.

Votre groupe electrogene peut également être monté sur des roues ou se porter grâce à une poignée. Pour les groupes électrogènes assez imposants il est vivement recommandé de prendre les roues car leur poids peut être vite très élevé. Il en va de même pour les utilisations régulières.

Ensuite,  il est important de prendre en compte le niveau sonore de votre groupe.  Les exigences ne seront en effet pas les mêmes dans le cadre d'une utilisation domestique que lors d'un usage sur chantier. Il est important de souligner que les groupes électrogènes les plus silencieux font déjà 70 décibels, ce qui peut déjà être dérangeant.