Parce quand on est locataire, on ne désire pas forcément disposer ses tableaux au même endroit que le locataire précédent, il est de mise de savoir enlever proprement les cheville du mur !

Pour cela,  il faut d'abord identifier le type de cheville. S'il s'agit d'une cheville à expansion, à part faire appel à David Copperfield, vous ne pourrez pas malheureusement pas la retirer. Vous pouvez cependant la rendre invisible !

Pour cela, il suffit de l'enfoncer un peu plus profondément dans le mur puis de colmater le trou avec un enduit spécifique. Pas bête la bête !

Si vous avez affaire à une cheville en plastique, il vous faut simplement une vis et une pince pour l'arracher. Pour cela, il faut visser la vis à moitié dans la cheville et tirer l'ensemble avec la pince.

Si la cheville se montre récalcitrante, faites la tourner sur elle même dans son trou en veillant à bien faire des mouvements circulaires avec la pince jusqu'à ce qu'elle lâche prise. Tadam !


Un petit rappel sur les différents types de chevilles :

- La cheville standard : La plus utilisée et convient à presque tous les matériaux sauf béton cellulaires, panneaux en aggloméré et plaques de plâtre. Supporte des charges entre 20 et 50kg

- La cheville universelle : disponible avec ou sans collerette, en métal ou plastique. Convient pour tous les matériaux sauf béton cellulaire

- La cheville pour brique creuse : pour briques creuses ou blocs de plâtre

- La cheville pour béton cellulaire : uniquement pour ce matériau

- La cheville pour cadres : adapté à la fixation de tasseau ou cadre de bois. Uniquement pour parpaing plein et béton

- La cheville pour placo : pour plaques de plâtre uniquement. Supporte une charge de moins de 30kg

- La cheville en métal expansible : pours fixations lourde dans placo ou panneau d'agglo

- La cheville a expansion pour mur creux : placo, parpaing creux et panneau d'agglo. Charges légères

- La cheville pour isolant : béton, parpaing et brique pleine

- La cheville en laiton  : béton, parpaing ou brique pleine

- La cheville à fixation rapide : pour charges légères, pour béton et parpaing plein

- La cheville à fixation lourde : pour charges lourdes, réservé au béton

- La cartouche pour béton ou matériaux creux : pour charges lourdes