ECONOMIE D'EAU

Les prix de l’eau ne cessent d’augmenter.

Face à un climat économique difficile, les économies d’eau deviennent inéluctables.

Une démarche économique et écologique que je tiens à vous faire partager aujourd’hui.

 

 

 

 

 

1)      Installer des réducteurs d’eau

Plutôt que de se priver et adopter une méthode « douche éclair », ajoutez à votre pommeau un réducteur d’eau. Idem pour les robinets. Vous ne vous rendrez ainsi pas compte, mais les économies seront significatives.

Je pense que le concept est induit dans le titre, nul besoin de plus d’explications.

 

2)      Oubliez les appareils énergivores

Lave-vaisselle et lave-linge doivent jouir d’un label A. Dans le même temps, préférez le nettoyage en machine, la vaisselle à la main est beaucoup plus gourmande en eau.

 

3)      L’eau de pluie

Pour l’arrosage du jardin, rien de tel que de récupérer l’eau de pluie. L’arrosage sera de meilleure qualité et totalement gratuit.

Renseignez-vous, différents appareils existent, certains adaptables à votre système d’arrosage automatique.

L’eau de pluie est de bonne qualité et de plus totalement gratuite. Assez bête ainsi de la laisser filer…

 

4)      L’eau du robinet

Question eau potable, je vous conseille d’investir dans un adoucisseur plutôt que d’investir dans des tonnes de packs d’eau. Les prix sont très abordables et la qualité du fluide retransmise sera parfaite.

L’eau du robinet peut faire peur et cela est normal au vu des récentes études publiées sur le sujet. Ainsi, l’adoucisseur est une solution idéale, aussi bénéfique pour votre porte-monnaie que pour notre planète.

 

5)      Les conseils que l’on nous rabâche

Pour un article complet, je me dois de vous rappeler que l’on préfère prendre une douche plutôt qu’un bain, que l’on coupe l’eau lorsque l’on se brosse les dents et que l’on nettoie sa voiture dans un endroit spécifique et non avec son tuyau d’arrosage.

Un verre d’eau qui traine ? Versez-le dans une plante plutôt que dans l’évier.