Se lancer dans la peinture n’est pas à prendre à la légère. Différentes étapes préalables vont vous permettre de préparer la surface à peindre pour un résultat parfait !

Focus en quelques lignes sur les recommandations à prendre en compte.

lilibricole_peinture_peindre_mur_2-l

 

 

> Bien choisir sa peinture et ses instruments :

Je vous recommande d’utiliser une peinture mate pour les plafonds, elle dissimulera à merveille les petits défauts.

Une peinture satinée sur les murs illuminera le salon et les chambres tandis qu’une peinture brillante conviendra aux cuisines, salles d’eau ou celles faites de menuiseries.

Renseignez-vous bien en magasin et achetez les pinceaux et/ou les rouleaux adaptés à votre type de peinture et de surface. N’oubliez pas d’acheter du ruban adhésif de masquage ainsi qu’une bâche en plastique pour protéger votre sol.

 

> Procéder intelligemment :

De retour à la maison, commencez par peindre les bords et les angles avec un pinceau rond spécial. Attendez que cette couche soit sèche pour débuter la peinture au rouleau. Essorez-le bien sur les stries prévues à cet effet de votre bac à peinture. Un pinceau surchargé vous donnera un résultat très décevant.

Peignez de façon horizontale puis verticale (on oublie les zigzags et autres diagonales).

Laissez sécher avant de procéder à la deuxième couche. Étire bien la peinture sur le mur, faites de longs mouvements répétés.

Pour la peinture du plafond, même technique. On pensera ici aussi à peindre d’abord les bords. Un manche télescopique vous facilitera considérablement la tâche.

 

> Mes conseils perso :

Pour finir, quelques conseils en vrac et pourtant d’une grande utilité.

D’une part, on commence toujours par le plafond et ne vous arrêtez jamais en cours de route ! La reprise se verrait.

Lorsque vous trempez le pinceau pour rechampir (peinture des bords), ne trempez qu’un tiers des poils. Nettoyez bien vos outils après emploi si vous souhaitez vous en resservir ultérieurement. Pour cela, rien de tel que le white-spirit.